top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAlessia Alberti

Le langage du luxe et la crise du Covid-19

Si rêve et luxe sont à jamais liés, les marques affichent un retour à l'essentiel.


Depuis le début de la crise sanitaire, les marques de luxe ont cultivé plus que jamais une relation de proximité avec leurs clients. Et chacun l’a fait à sa façon. Un point commun est apparu : les marques ont d'abord échangé avec leurs communautés.


Rêve et luxe sont à jamais liés. Malgré la crise, certaines marques ont choisi de continuer à faire rêver, l’art comme une échappatoire. Ainsi, les Maisons du groupe LVMH ont invité leur communauté à un voyage immobile sur leurs réseaux sociaux « à travers le pouvoir évocateur des arts ».


Un ton sobre qui conte un désir de retour à l’essentiel. Les marques ont senti que le temps du sens, de la sobriété, de l’humanisme et de la préservation est là. Sur Instagram, Parfums Christian Dior déclarait : « More than ever, it is time to spread Love ».


Les marques de luxe ont aussi montré engagement et contribution. Ainsi La Bouche Rouge écrit : « Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons faire preuve de solidarité ». Tandis que CHANEL a annoncé son engagement sous forme d’un manifeste « Chanel s’engage ».


Et avec la réouverture des boutiques ? L’hyper-personnalisation est plus que jamais de mise. Avec une promesse renouvelée : être plus créatifs que jamais pour continuer à nous faire rêver.




Extrait de la chronique Flashback lexical : les marques de luxe, le langage et la crise du Covid-19 par Jeanne Bordeau dans « Le Journal du Luxe » du 18/06/2020.


Crédit Photo : Boris Allin / Luis Vuitton


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

תגובות


bottom of page